Histoire du caftan marocain, Les origines…

A l’origine, le Caftan est de la Perse Antique, ensuite sous l’empire Ottoman (vers 1200 aprés JC), puis se déplace en Russie (19ème siècle), tenue indo-européen du nord de l’est. Ensuite ce sont les prêtres orthodoxes qui continuent de revêtir des caftans épais avec un intérieur en laine, avec le noir en dehors), avant d’être introduit par les pays Ottomans et le Moyent-Orient en Espagne arabe vers la fin du XV siècle

L’expansion géographique de l’islam a contribué à sa propagation et à ses transformations progressives au cours des siècles et en fonction des pays et cultures. L’actuel monde arabo-musulman a ainsi toujours été traversé par des caravanes commerciales ramenant avec elles des produits variés ; le pèlerinage à La Mecque, cité qui était déjà avant l’arrivée de l’islam une ville d’échanges commerciaux et de pèlerinages, intensifie encore les rencontres et échanges entre des peuples venant d’Asie, d’Orient, d’Afrique ou d’Europe. Cependant, l’islamisation n’implique pas que tous les peuples convertis ont adopté d’office le caftan, dont les compositions diffèrent selon les positions hiérarchiques et sociales ; des populations ou certaines ethnies berbères ont ainsi conservé leurs habits traditionnels.

Peu à peu, les anciennes nations productrices de caftans les ont délaissés au profit d’autres tenues à la mode, souvent celles de la puissance culturelle dominante. En revanche, les caftans hérités des Mauro-Andalous installés au Maroc perdurent dans ce pays où des artisans de Meknès, Fès, Tétouan et Rabat gardent le savoir-faire nécessaire à leur fabrication.

Takchita-histoire

les premiers écrits marocains mentionnant le caftan dateraient du xvie siècle. De nos jours, le terme est utilisé pour qualifier un long vêtement d’apparat traditionnellement porté par les femmes marocaines et revisité par des stylistes permettant à cette tunique de revivre sous de nouvelles formes.

Les Caftans marocains d’il y a presque 100 ans se portent avec des Douwahs aux oreilles, la Mdamma qui est une ceinture en forme de Fekroun (tortue) qui était présumé apporter du bonheur et qui protéger du Aïn (l’œil des envieux) cette tenue était indiquée lors des soirées.

Aujourd’hui, Le caftan, nommé aussi takchita dans sa version sophiqtiquée, est l’un des divers composants du patrimoine vestimentaire marocain. Le caftan marocain est unique au monde grâce tout d’abord à ses origines à la fois romaine, de l’Andalousie Mauresque mais aussi grâce au génie artisanal marocain comme dans les grandes villes de Fès d’où est originaire la lebsa dial joher, robe pour les princesses mauresques (marocaines), andalouses ou encore kairouanaises ainsi que Marrakech et son inspiration afro-berbère mais aussi Tetouan avec la Keswa Lakbira ou encore la Chedda Chamalia et Rabat avec sa coiffe nommée Touqida. Toutes les broderies, les ethnies et la culture marocaine ont amené le caftan à se faire une place à part entière dans le monde de la mode et à être le seul à encore exister dans le patrimoine arabo-musulman.

j’espère que ça vous a plu n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, À très bientôt.

Leave a Reply